PIROUETTE CACAHOUETE

Hello les girly

Tout le monde connaît la chanson :
Il était un petit homme… 
Pirouette Cacahouète !…
Mais savez-vous que c’est aussi une petite entreprise dont l’idée est venue de parents
d’une petite fille de 2 ans ½,  joyeuse et décidée pour laquelle, comme
beaucoup d’enfants, la propreté  était une étape difficile à passer.
Ils eurent l’idée de fabriquer  
une cabane où s’installer en toute intimité.
C’est ainsi que naquit la Cacabane que vous pourrez voir ici
Le succès fut tel qu’ils ont décider de créer PIROUETTE Cacahouète !
Pour le site, suivez la flèche—> LA

pirouette-cacahouete-logo-1445261350
PIROUETTE Cacahouète propose donc des cabanes,
des jeux, des loisirs créatifs, des jouets.

J’ai eu le privilège de tester des CADRES LICORNES 
L’envoi est soigné dans une enveloppe cartonnée pour éviter que ça soit abîmé.
Il y a 16 élastiques pour pouvoir monter le cadre après les avoir coloriés.
Du coup pas besoin de colle et de ciseaux.

Tout est prêt, les pliures des encoches, il n’y a plus qu’à colorier.

ACTION !
Ce sont les vacances et la pluie est au rendez-vous 

mamie a donc sorti ses crayons de couleur, ses stylos gel… 

Même mamie en a fait un ! Quant au 4e cadre, je l’ai mis de côté pour Hina
quand elle sera apte à colorier de petits détails,
car ce kit est conseillé à partir de 6 ans
DSC08648

Une fois le coloriage terminé, il suffit de placer les élastiques et voilà une jolie
décoration à poser ou à accrocher dans la chambre. On peut bien sûr peindre les tours
pour que ça ressorte encore mieux ! et les décorer aussi avec des stickers licornes
par exemple.

Vous pouvez retrouver PIROUETTE cacahouète sur facebook

4 cadres licornes : Prix 14,90€ à shopper LA

Connaissez-vous PIROUETTE Cacahouète? 
un petit commentaire n’est pas refusé, ça permet pour les partenaires d’avoir
des remontées. Pour moi, ça me permet d’avancer…
Merci à Laure.
Mon petit doigt me dit qu’un concours se prépare …
Suivez-bien ma page facebook !

Publicités

199 images de la ferme

Hello les girly

Pour le premier article de ce trimestre, je vous parle d’un livre qui présente toutes sortes
de choses à découvrir sur le thème de la ferme (animaux, cultures, véhicules)

199 IMAGES DE LA FERME des Editions Usborne
10314454_660426254027109_3047913569445140793_n
Un superbe imagier à observer et à nommer sur le thème de la ferme.
Des animaux familiers, des fruits et des légumes, mais aussi les différents bâtiments,
véhicules et outils d’une exploitation agricole. Les images sont classées  par thèmes :
Les animaux de la ferme, Les cultures, La cuisine de la ferme…
DSC08210

L’enfant peut repérer les images et nommer les animaux. 
Je trouve donc ce livre ludique
on peut aussi avoir un bon moment de complicité avec l’enfant

A partir de 3 ans, l’enfant pourra le manipuler sans problème
car les 14 pages sont cartonnées

DSC08219

Hina cherche les animaux qu’elle connait


Dans la même collection, vous pourrez retrouver aussi : 199 animaux marins en images, 199 engins et véhicules en images…

Retrouvez sur facebook  les  Editions Usborne 

Ce livre est au prix de 5,95€
A shoppe
 ici 

HABILLE LES SPATIONAUTES

Hello les girly

En route pour l’aventure spatiale à la rencontre de quelques hommes et femmes
intrépides durant leurs missions. Les enfants découvriront comment ces derniers
se préparent à l’action, ce qu’ils portent et l’équipement dont ils ont besoin. 
Ils pourront mettre le cap sur Mars en compagnie de passagers du futur et créer leur
propre combinaison spaciale, laissant ainsi libre cours à leur imagination.
 
HABILLE LES SPATIONAUTES
Editions Usborne
10314454_660426254027109_3047913569445140793_n

Des premiers pas sur la lune jusqu’au futur,
ce livre comporte plus de 250 autocollants réutilisables. J’adore ce principe
des autocollants que l’on peut décoller et recoller, ici, les garçons sont deux du même
âge, je ne prends pas les mêmes livres à tester alors forcément quand l’un fait une
activité que l’autre peut recommencer c’est super !

DSC08539
Les enfants commencent par faire connaissance avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin
pour finir avec la vie sur Mars en 2165.

Comme tous les livres avec des autocollants, les planches sont détachables,
ainsi on peut poser  les autocollants à côté de l’ouvrage

A partir de 7/8 ans
24 pages 
Prix 6,50€

 

D’où viennent les aliments ?

Hello les girly

Qu’est-ce qui donne la couleur bleue au fromage du même nom ? 
Quel fruit à coque pousse sous terre ? 
Pourquoi certains fruits et légumes sont-ils cultivés en serre ? 
Ques sont les aliments les plus consommés dans le monde ? 
et ? pourquoi ? comment ? 
Toutes ces questions trouveront réponses  en soulevant plus de 90 rabats
les enfants en sauront encore plus sur les aliments que nous mangeons
et sur leur provenance. 

Fenêtre sur : 
D’où viennent les aliments?  des Editions Usborne
10314454_660426254027109_3047913569445140793_n

Page de couverture

9781474945509

Sur la 2e page, on trouve entre autre, un sommaire
DSC08552 Les enfants apprendront pleins de choses, notamment ce qu’est un silo
et à quoi il sert.

 

Quels sont les fruits et les légumes qu’on peut cultiver en serre.

 

Plusieurs thèmes aussi intéressants les uns que les autres, comme Les produits de
l’élevage ou on apprendra qu’une poule peut pondre jusqu’ à 300 oeufs par an

Les poules de plein air sont enfermées dans des hangars la nuit pour pondre,
hop ! on soulève et même on baisse deux rabats pour en savoir plus sur différentes races
de poules et l’acheminement des oeufs etc… 

DSC08558DSC08559

Yanis, 7 ans en pleine action, enfin ce qui intéresse surtout ce sont les images,
les rabats à soulever, il faut aider encore pour la lecture, mais pour la fin de l’année,
Yanis et Hunter seront bien autonomes pour la lecture. 

 

Les enfants n’ont pas de potager, ça me tenterait bien d’essayer peut être pas forcément
avec de la salade… pourquoi pas commencer par des haricots verts ? 

DSC08562

14 pages cartonnées.
Prix :  11,50e

DE CANCALE AU TREPORT – ACTE 3

Hello les girly
Voici les derniers jours de ma semaine de vacances d’Avril.

JOUR 4 : MENHIR DU CAMP DOLENT – CANCALE – LION SUR MER

Avant de quitter le camping de Saint Marcan pour rejoindre notre deuxième camping
à Lion sur Mer (Calvados/Normandie) le temps que la toile de tente sèche,  nous sommes
allés voir le MENHIR du Champ Dolent. Ce monolithe de forme conique mesure 9,30m
de hauteur ce qui en fait l’un des plus grand menhirs dressés de Bretagne.
Son périmètre est de 7m au sol Son poids est estimé à 50T. 

Je ne voulais pas partir vers la Normandie sans voir Cancale, nous avons donc pris
la 
route vers Cancale mais entre les heures des repas et avec ce super soleil et la
température clémente, le Port de Cancale a été pris d’assaut et après trois parkings
complets, j’ai bien faillit faire demi-tour ! Fort heureusement plus loin on a trouvé de
quoi stationner gratuitement (disque bleu) sur le parking de l’Eglise.

DSC08459

Port de Cancale ! super j’aurais eu tord de pas prendre le temps de m’y arrêter.
Ensuite direction le camping  La Ferme à Lion sur Mer
(14€ la nuité sans électricité/17€ avec électricité)

JOUR 5 – SAINT MERE EGLISE – POINTE DU HOC – PORT EN BESSIN HUPPAIN et ARROMANCHES

Le lendemain matin alors que nous allions partir pour la Pointe du Hoc,
je me suis rendue compte que Sainte Mère Eglise n’était pas très loin de la
Pointe du Hoc. Ce qui m’attirait dans cette commune (connue pour être l’une des
premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la Bataille de Normandie)
c’est la représentation de John Steele (1912/1969), parachutiste américain qui était resté
accroché au clocher de l’église de Sainte-Mère la nuit du 5 au 6 juin 1944
.
DSC08485

La Pointe du Hoc (Calvados) est le nom donné à une petite avancée, un petit cap.
Elle se compose d’une falaise de 25 à 30 mètres de haut précédée d’une aiguille qui
s’avance dans la mer.  
Elle fut le théâtre d’une des opérations du débarquement allié.
Située entre les plages d’Utah Beach (à l’ouest) et de Omaha Beach (à l’est), la pointe avait
été fortifiée par les Allemands. Il avait été jugé primordial, pour la réussite du débarquement, que les pièces d’artillerie soient mises hors service le plus rapidement
possible. Sur les 225 rangers qui débarquèrent ce jour-là, 135, au 8 juin 1944 furent tués,
blessés ou disparus.

Pointe du Hoc, photo 2 trous d’obus et photo 3 blockhaus
j’ai vraiment été émue de visiter ce lieu.
J’ai imaginé là ou je marchais sans doute des hommes avaient été tués.
20180419_124335A

Sur la route des plages du débarquement, il y a beaucoup de musées,
mais nous n’avions pas le temps de tout visiter. 

DSC08519

Après une halte à PORT EN BESSIN-HUPPAIN, nous sommes partis pour Arromanches ou du haut d’une falaise, on peut voir les vestiges du pont artificiel
Les Britanniques construisirent d’énormes caissons flottants en béton armé, appelés
« Phoenix » qui après avoir été remorqués à travers la Manche devaient être assemblés
côte à côte en les coulant grâce à l’ouverture de vannes afin de créer des quais et jetées
formant une digue et délimitant le port artificiel, comprenant des pontons flottants qui
suivaient les marées et étaient reliés à la terre par de véritables chaussées flottantes.
Un de ces ports fut assemblé à Arromanches et, aujourd’hui encore, quelques
caissons « Phoenix » sont visibles au large et témoignent de leur solidité.

 

DSC08516.JPG

Devant un musée, un char exposé sur un de ces fameux pontons flottants

JOUR 6 – HONFLEUR-LE TREPORT

Et voilà, comme on dit les bonnes choses ont une fin…
Avant de rejoindre LE TREPORT (département de la Seine Maritime) où nous avons
des amis, j’ai voulu passer par HONFLEUR, j’avais déjà visité le port dix ans auparavant,
mais Monsieur Didou ne connaissait pas.
P1000804DSC08529Honfleur, Vieux Bassin et les façades (recouvertes d’ardoises) étroites et hautes !

Pour rejoindre LE TREPORT, passage par le Pont de Normandie (5,40€),
il m’a toujours impressionné.

A l’aller nous avions emprunté le Pont de Tancarville (2,60€)
(ci-dessous)
IMG_20180415_102443
Et pour clore cette semaine,
quelques photos  de LE TREPORT
photo 1 chenal. Par contre la vue du fond est MERS LES BAINS (80-Somme)
commune qui touche LE TREPORT (76-Seine Maritime)
DSC0217120160607_172505

20160607_172046

Ces articles vous ont plu ? Retrouvez la première partie ICI
la seconde LA avec des vidéos d’une partie du Mont St Michel  
ainsi que des vidéos sur ma chaîne You-Tube 

DE CANCALE AU TREPORT – ACTE 2

DE CANCALE AU TREPORT – ACTE 2
Le Mont Saint Michel
Le Mont Dol

 Hello les girly

JOUR 3 la visite du Mont Saint Michel 
vous vous souvenez, je vous ai dit qu’en partant au hasard sur des routes de campagne j’avais vu le Mont St Michel,
voici justement l’endroit vu du Mont cette fois !

DSC08400Nous sommes arrivés vers 9h30 au parking du Mont St Michel. Difficile de faire
autrement que de stationner sur le parking,  sinon ça ferait vraiment trop de marche
si on se gare en dehors du parking. Celui-ci coûte 11,70€ pour la journée,
que vous y restiez une heure ou la journée, le tarif est le même.
Pour les plus téméraires, vous pouvez rejoindre le Mont à pied : comptez au moins
35/40 minutes de marche du parking à l’entrée.

Des navettes gratuites « le passeur » nous emmène à environ 300 mètres de l’entrée
en 10 minutes.
Si vous préférez retourner à l’époque des anciens pèlerins, LA MARINGOTE
(trajet payant) est une navette tractée par des chevaux de trait.

Enfin, voilà enfin le Mont ! je suis ébahie devant la beauté du paysage
DSC08359DSC08360
Je ne peux bien évidemment mettre toutes mes photos sur l’article car j’en ai fait
des tonnes. J’en ai mis d’autres sur Pinterest et également sur ma page facebook

Après avoir fait le tour des remparts, je suis partie visiter l’abbaye.
Le Mont St Michel est un site gratuit (rempart et les rues commerçantes)
par contre la visite de l’Abbaye est payante (10 euros pour les adultes),
mais j’ai pu bénéficier, ainsi que Monsieur Didou d’une gratuité avec ma carte
handicap (et lui parce qu’il est mon accompagnant)
DSC08394DSC08403

Vue sur la baie et la passerelle
Le cloître

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diaporama 
la grande roue : Des prisonniers qui marchaient à l’intérieur à la manière d’écureuils,
la faisaient tourner. Un chariot pouvait ainsi être hissé le long d’un poulain,
véritable échelle de pierre, inclinée le long du rocher (photo 2)
une des énormes portes de l’Abbaye.
Restaurant La Mère Poulard, une rue commerçante,
vue plongeante sur les escaliers

Deux vidéos (montée et descente) sur la deuxième,
j’ai passé la caméra au travers d’une meurtrière j’ai trouvé ça super… 

MONT DOL
Nous avons quitté le Mont St Michel vers 14 heures 30.
De retour au camping de Saint Marcan  (dont je vous rappelle le site ici)
après avoir pris un rafraîchissement, j’ai demandé à la propriétaire ce qu’on pouvait visiter qui ne se situait pas trop loin. Elle nous a indiqué MONT DOL,
une petite commune qui se distingue par son mont (d’une hauteur de 65m)
qui lui a donné son nom.
Sur le mont surplombant des marais sont érigés La Chapelle St Michel et
La Tour Notre-Dame de L’espérance, ainsi que des moulins dont le moulin du Tertre.

la Chapelle St Michel et La tour Notre-Dame-de-l’Espérance.

Par contre, une petite déception, bien que je sois passée devant,
je n’ai pas pris de photo du télégraphe de chappe à Saint Marcan.

Vous désirez voir la première partie :    c’est ici 
Vous désirez voir la 3e partie :  c’est ici

DE CANCALE AU TREPORT – ACTE 1

l’installation, le camping, Saint-Malo et Dinard

Hello les girly
Voici un compte-rendu des six jours de visites que jai effectué du 15 au 21 avril 2018,
avec Monsieur Didou.
Pour éviter un article trop long je l’ai décortiqué en 3 parties,
elles-même divisées en journées

*Arrivée au camping en Bretagne
ou au détour d’un chemin j’ai vu le Mont St Michel au loin

*Visite du Mont St Michel et le Mont Dol
* Cancale, Plage du Débarquement, Honfleur et Le Tréport

Je voulais retourner au Mont St Michel, que j’avais déjà visité il y a au moins 45 ans !
Ayant déjà visité la Normandie (Courseulles-sur-Mer et Juno Beach, Deauville, Houlgate,
Cabourg, Caen et son château ducal, j’ai voulu profiter d’aller cette fois voir une autre
plage du débarquement. Du coup, j’en ai profité pour visiter d’autres lieux, comme
Cancale, Saint-Malo et Dinard, la Pointe du Hoc en remontant jusqu’au Tréport
en passant par Honfleur.

Pour dormir,  j’ai préféré la toile de tente !*  Bien que j’avais déjà repéré le modèle de
tente que j’ai achetée :  ARPENAZ Family 4.1 de chez Décathlon
Nicolas (Décathlon Cambrai) m’a bien conseillée. Le séjour de la tente mesure 1m90
ce qui me permet du haut de mon grand 1m50 (lol) de rester debout, ce qui n’est pas
négligeable quand on a également des soucis de dos. La chambre est prévue pour
4 personnes alors vous pensez bien qu’à deux on y était largement à l’aise.
Un canapé convertible Hammarn a remplacé le matelas gonflable qui, hélas n’avait fait
que 2 saisons, je pense donc que l’investissement de ce « lit de camp » (85e chez Ikéa)
est intéressant. (d’autant plus que j’en étais déjà à mon 2e matelas gonflable)

JOUR 1 : Depart CAMBRAI/CAMPING ST MARCAN (Bretagne)
Le premier jour n’a pas été très riche en visite car de Cambrai  jusqu’au premier camping
que j’avais repéré sur le net il y a environ 6 heures de route avec 2 pauses « pipi » et une
pour manger. Et il faut aussi installer la toile de tente. En arrivant au camping
Les Tendières à Dol de Bretagne j’ai vite changé d’avis quant à l’idée d’y rester :
le terrain pas tondu, les emplacements « nus » pour tentes ou caravanes étaient côté rue,
il y avait pas mal de vis-à-vis et surtout des travaux juste derrière avec des grandes
grues, ce qui n’est pas forcément « visible » sur le site. Il se situe en ville.
Je ne recommande pas ce camping !
Fort heureusement j’avais repéré un autre camping, certes légèrement plus cher mais
je n’ai pas été déçue. Il s’agit du Camping Le Balcon de la Baie (voir le site ici)
Ce camping se trouve à Saint-Marcan, un village dans le département de l’ile et Vilaine,
en Bretagne. C’est un camping hyper calme. Certes, nous sommes en basse saison,
mais les propriétaires, Gaëlle et Sylvain, ont fait le choix de ne pas proposer
d’animations en saison. 

Après l’installation, il restait un bon moment avant le souper,
donc nous avons décidé d’aller un peu à l’aventure, rouler un peu sans but précis et nous
avons longé une route de campagne et d’un coup Monsieur Didou a décidé de tourner
et nous nous sommes retrouvés sur une route qui en fait menait tout droit sur la baie du
Mont St Michel
. Forcément, au bout de la route il fallait bien stopper ! nous étions face à
un panneau interdiction d’aller plus loin donc nous avons scruté la baie au loin durant
quelques secondes…  et j’ai tourné la tête vers la droite… et là un petit cri m’a échappé !
il était là … Majestueux ! au milieu de la baie ! Magnifique ! les mots me venaient pas !

 

Bon le temps était nuageux, il ne faisait pas très très chaud, il y avait énormément
de vent. J’avais bien emmené mon appareil photo mais pas le pied… je n’ai donc pas pu
prendre de jolies photos car avec le zoom à fond sans pied c’est « mission impossible »
pour avoir une netteté. Qu’à cela ne tienne : nous sommes dimanche dimanche
et la visite du Mont St Michel est prévue pour le mardi.

JOUR 2 : SAINT-MALO intra muros & DINARD

 

SAINT MALO : Les îlots du Grand Bé, du Petit Bé et du Fort National sont accessible
à marée basse. Hélas nous n’avions pas le temps de tout faire. Nous avons fait le tour
des  remparts et petite promenade dans la ville avant de se diriger pour Dinard
ou nous nous sommes rendus en bateau.

DSC08326DSC08328

Saint-Malo vu du bateau.

DINARD : 
DSC08331DSC08334

Dinard et les villas et la piscine de la Porte d’emeraude

DSC08335DSC08336

Les murs de soutien de la villa Belle-Assise s’inspirent de l’architecture médiévale.
Fort de l’île Harbour 

Tarif stationnement parking avant l’entrée de Saint-Malo intra muros 7,50€ pour la grosse demi-journée.
Traversée St Malo/Dinard 15€ aller/retour

*Comme vous le savez, je suis une mamie blogueuse avec un handicap et ma ressource principale est l’Allocation Adulte Handicapé,  je ne me plaint pas de ma condition financière, d’autant plus que j’ai une caravane que je met durant deux mois l’été sur un terrain de camping, mais je ne tracte pas la caravane mon véhicule n’est pas assez puissant.
Je n’ai donc pas le budget pour louer un mobil home ou descendre à l’hôtel.
Je ne suis pas non plus allée dans des restos, le midi c’était un sandwich préparé sous la tent, le soir un pique nique préparé la veille, le lendemain pdt revenues au beurre, pizza, raviolis, crudités/jambon/pain.

Pour les 6 jours, sans compter les repas et les extras (cafés, chocolats chauds,
glaces) on s’est quand même fait quelques plaisirs ! j’ai dépensé
270 euros pour 2 personnes (visites, parking, gasoil, péages, nuités camping. 

 Si vous désirez continuer de lire, il reste la 2e partie et la 3e partie.