LETTRE à l’hôpital…

Hello les girly 

Comme vous le savez, j’ai été hospitalisée pour cheville cassée suite à une chute
(malaise à cause d’une gastro-entérite)
Je vous ai posté quelques coup de gueule lors de ses quelques jours d’hospitalisation
Voici le courrier que je compte adresser au service ou j’ai été hospitalisée,
ainsi qu’à la direction.
Je vous préviens que le courrier n’est pas à mon « avantage » ni très « glamour »

*****************

Madame,
Monsieur,

je viens par la présente vous signaler mon mécontentement durant mon séjour au Centre Hospitalier.
Dans un premier temps je vous résume ma journée du samedi 12 Janvier 2019 pour bien se mettre dans le contexte.

Samedi 12 janvier 2019 vers 14 heures une gastro-entérite se déclenche.
J’ai dû attraper le virus par ma petite fille avec laquelle j’ai été en contact.
Après au moins 5/6 allers/retours aux W.C. (diarrhées/vomissements) je suis épuisée et je fais une sieste ponctuée de nouveau par des allers/retours. Je demande à mon gendre de m’amener quelques médicaments (smecta, vogalène, ultra levure) car je n’ai rien chez moi pour soigner la gastro. Ce qu’il fait vers 17h à peut près.
Je prends juste
2 ultra levure et je prépare un sachet de smecta. Je suis prise de nouveau par des diarrhées très liquides et de vomissements en même temps. Je repars m’allonger dans le canapé sans prendre le smecta et je me rendors.
Vers 18 heures l’envie de retourner aux toilettes me reprends, je me lève et je suis prise d’étourdissements.
Je n’ai pas eu le temps de réagir et je me réveille complètement perdue sur le sol
j’ai eu beaucoup de mal à me relever car ma cheville droite me fait très mal.
Cependant je n’ai pas le choix ma gastro me rappelle à l’ordre et je marche avec un bien grand mal jusqu’aux toilettes, la gastro semblerait ralentir car je ne vomis plus mais je vais encore un peu à la selle.

Vers 19 heures je fais intervenir les pompiers pour qu’on m’amène aux urgences car ma cheville a gonflé et la douleur est intense  : je pense à une vilaine foulure.

Au bureau des urgences je signale l’accident en précisant que j’ai une gastro ce qui a occasionné un malaise et une mauvaise chute. S’en suit bien sûr le protocole : attente, radio etc.. ou on m’annonce vers 1 heure du matin que ma cheville est cassée, qu’on va me monter à l’étage au service Traumatologie et que je serais opérée en fin de matinée donc le Dimanche 13 Janvier.

Vers 2 heures du matin, je suis « récupérée » à l’étage par une aide-soignante avec laquelle je discute et qui me demande qu’est-ce qui s’est passé ?
Ironiquement je dis  je suis ici à cause d’une gastro et je raconte ma mésaventure.

– Ah vous êtes bien sûre que c’est une gastro ? En principe vous n’avez pas droit à la chambre particulière mais dans le doute on ne va pas vous mettre avec quelqu’un si vous avez la gastro et puis, peut être vous serez pas opérée demain afin d’éviter de contaminer le bloc.

Une fois en chambre je m’inquiète un peu car je sais que je dois rester à jeun après minuit.
Or je n’ai pas pris mon traitement habituel depuis la veille (le vendredi 11) soit
– 1 crestor 5 mg (cholestérol)
– 1 effexor 75 mg LP (antidépresseur)
– 1 ezoméprazole 20 mg (pansement gastrique)

L’aide soignante me confirme qu’effectivement je vais devoir patienter, ce que je comprend parfaitement même si je risque un état de manque à cause de l’antidépresseur qui m’a été prescrit il y a une dizaine d’années et que je n’ai jamais su arrêter ! J’en connais les effets et ce n’est vraiment pas agréable. Mais du fait que je dois être endormie localement je me réconforte à l’idée que demain je le prendrais vite !

Dimanche 13 janvier. Un peu à la fin de son service l’aide soignante me dit que j’ai du avoir un genre d’intoxication alimentaire car je n’ai plus de symptômes qui font penser à une gastro !
Je réponds que ma petite fille l’a eu que je n’ai rien mangé de pas frais ou autre et que pour avoir déjà eu des gastro-entérites j’en reconnais bien les symptômes.

La matinée se passe bien je suis au bloc vers midi. Hyper stressée, le chirurgien Mme Lecomte préfère m’opérer sous anesthésie générale. J’ai un bon réveil je remonte en chambre. Côté soins prise en charge de la douleur, perfusion etc. bref tout ce qui concerne la fracture de ma cheville je n’ai rien à redire.

Là ou ça se gate c’est le dimanche en soirée car je commence à avoir mal au ventre,
«ça gargouille » je me dis ah non la gastro s’est stoppée et revient ? Forcément je n’ai pris AUCUN traitement pour l’enrayer. D’ailleurs je pense aussi à mon traitement habituel que je réclame.
Personne a pensé à mon anti-dépresseur et je suis inquiète car l’état de manque commence à se faire ressentir.
On ne passe pas plus de 24 heures SANS anti-dépresseur or ça fait déjà 48 heures.

L’infirmière me signale qu’elle va se renseigner, ça a mis au moins deux heures pour que je puisse enfin avoir mon médicament.
D’ailleurs côté traitement durant mon séjour ça a été un peu « folklorique » pas d’effexor le lendemain à la pharmacie de l’hôpital : on m’a demandé si j’en avais pas avec moi… Le médicament pour le cholestérol a été oublié aussi au moins une fois quant au pansement gastrique lui est passé à la « trappe » pendant deux jours.
Bref si je dois être hospitalisée de nouveau il faudra que je pense à prendre ma boite à pharmacie avec mon traitement habituel (ce qui pourtant est FORTEMENT déconseillé) car en fait il manquait toujours un médicament de la liste, j’ai même dit heureusement que je n’ai pas une maladie grave !

Lundi 14 janvier pour moi il n’y a plus aucun doute j’ai souvent envie d’aller au wc et je signale de nouveau que j’ai une gastro mais aucune information sur ce sujet n’est arrivée au bureau des infirmières et aide-soignantes, bien que je sois allée deux fois à la selle avant le changement d’équipe dans la nuit du dimanche au lundi, personne réagit, on me dit simplement que seul le médecin peut délivrer l’ordonnance pour qu’on me donne du smecta.
Certes ! Mais si on ne remonte pas les informations, le médecin ne peut pas deviner !
Au cours de la journée de ce lundi, je sonne pourtant plusieurs fois pour réclamer le bassin.

Mardi 15 janvier vers 8h15 je sonne car j’ai de nouveau envie d’aller au toilette et on me répond
« je passerais après les petits-déjeuners »
Là c’est le coup de grâce, je suis « achevée » j’imagine déjà la catastrophe : tout part dans le lit, dégoût, mon inconfort, ma dignité, le travail que ça va donner et je me met à pleurer en lançant que j’ai une gastro et qu’il est impossible pour moi d’attendre la fin de la distribution des petits-déjeuners, que je veux SORTIR de cet enfer !
Une aide soignante arrive et me demande pourquoi je me met dans un état pareil et je peux enfin me soulager toujours sur le bassin car selon les « directives » je n’ai pas l’autorisation de me lever.

J’apprends vers 9 heures que mon ami ne viendra pas me rendre visite car il a… vous ne devinez pas ?
LA GASTRO !

Vers 10 heures, une infirmière et un aide-soignant ou deux aide-soignants, bref je ne sais plus peu importe, arrivent pour la toilette et m’indiquent qu’aujourd’hui je me lève pour la faire moi-même dans la salle de bains.
Je signale que je ne peux pas et sans attendre mon explication elle lance « si si elle va se lever! »

En fait, la chirurgienne était passée et en attendant de poser la botte en résine, je me retrouvais juste avec l’attelle postérieure l’aide-soignant a soulevé le drap et a confirmé qu’effectivement je ne pouvais pas me lever tel quel et il est allé chercher de quoi refaire le bandage.

Je me lève et on me tend le déambulateur ; je prend un peu peur car forcément vu que j’ai fait un malaise à cause de cette gastro et que je l’ai encore j’ai peur de refaire un malaise et je le signale et on me répond un peu sèchement il ne faut pas que j’y pense c’est justement en y pensant qu’on va tomber !
Là j’éclate je tape un coup sur la table du petit déjeuner, en demandant quand va-t’on soigner ma « putain » de gastro ! Car j’ai un peu l’impression qu’on ne m’écoute pas non non et non ! Ce n’est pas une intoxication alimentaire et puis même si cela avait été le cas sous prétexte que je suis dans le service traumatologie on ne voit pas ce qu’il peut y avoir à côté ? !

Que mes informations ne sont pas remontées, qu’on me prend pour une conne et que le questionnaire de satisfaction sera chargé et pas anonymement, que j’y mettrais mon nom et mon adresse mail et s’il le faut mon numéro de téléphone ! L’aide-soignant hausse un peu le ton et indique que dimanche il était de service et que je n’ai pas été à la selle de la journée !
Je réponds que j’ai subi une anesthésie générale que peut être ça a tout stoppé ! D’ailleurs je n’avais pas uriné de la journée non plus. Si moi, qui ne fait pas partie du personnel soignant je me doute que l’anesthésie général à stoppé l’évolution que les soignants devraient quand même le savoir et j’ai d’ailleurs signalé la gastro en arrivant samedi ! Qu’en théorie les informations doivent bien se trouver quelque part !!


J’ai eu un peu l’impression que ce coup de gueule n’a pas été bien pris. J’ai eu le ressenti d’avoir été « punie » car la suite est encore plus folklorique !
Le personnel de santé me laisse seule dans la sdb vu que je devais aller aux wc.

On me ramène le fauteuil et on m’indique une fois ma toilette terminée il faudra sonner pour qu’on me ramène.

Super ! Je me suis retrouvée « coincée » sur le wc, j’ai réussi à me relever avec du mal car je n’étais pas dans une grande forme (d’ailleurs j’ai déjà fait des malaises par suites opératoires) et ou du fait que je sois alitée plusieurs jours de plus j’étais assez fatiguée car mes nuits sont courtes et un peu douloureuses. J’ai aussi perdu l’appétit.
Donc je pense que c’est légitime d’avoir une crainte d’un autre malaise !
Malheureusement j’ai pas trouvé comment enlever le frein du fauteuil qui me gênait, j’ai du me laver sur un pied appuyée contre le mur de la sdb. Bref, une toilette sommaire, car je commençais à avoir mal à la jambe valide.
Je dois dire que je ne suis pas sportive non plus ! Alors les jeux à cloche pied ce n’est plus trop de mon âge !!! j’étais en pleurs ! Je me suis dis heureusement encore que je n’ai que 56 ans !
Ça « craint » si un jour je dois être hospitalisée de nouveau j’en ai déjà peur par avance ! Surtout si à ce moment là je suis plus âgée !


Rassemblant le reste de force j’ai réussi à pousser un peu le fauteuil pour m’y asseoir et enfin j’ai sonné.
L’aide-soignant me ramène et tente une plaisanterie mais je me renferme comme une huître.
En fin de matinée, il me demande si je vais encore au toilette et ô miracle ! On me ramène un Smecta !

Le midi, on vient débarrasser mon plateau repas et voyant le peu que j’ai mangé on s’interroge je réponds que je mange en fractionné parce que j’ai subi une sleeve. Et la on me répond : « c’est peut être pour ça vos diarrhées ! »
je n’en croyais pas mes oreilles ! J’ai répondu «  non car la sleeve on est constipé, c’est avec le bypass qu’on a plutôt des diarrhées » D’ailleurs j’ai aussi rencontré un soucis quand comme moi on a subi une chirurgie bariatrique on doit fractionner les repas hors quand on récupère le plateau repas il est INTERDIT de garder les couverts ! Du coup j’ai du manger mon entrée vers 14 heures avec une petite cuillère : un peu compliqué de manger des coeurs d’artichaut avec une cuillère en plastique ! D’ailleurs forcément en voulant couper un bout la cuillère a cassé. Certes je dois me plier aux consignes de sérurité en rigolant j’ai même dit pourquoi ? Il y a des suicides à la fourchette ? ! Bref s’il y a une prochaine hospitalisation (peut être pour retirer la plaque de ma cheville) je vais devoir prendre et ma pharmacie et des couverts !


Dans l’après midi du mardi 13 janvier on me ramène 3 « smecta » en me conseillant bien sûr de ne pas non plus en abuser. Personnellement un suffira, j’en prendrais un deuxième le mercredi matin.

Bref dans ce roman dont je suis l’héroïne ! je déplore le fait que les patients ne sont pas assez «écoutés »
Au départ les pompiers ont du noter sur leur feuille d’intervention que j’avais une gastro et que c’est suite au fait que je me sois « vidée » que j’ai eu ce malaise que je suis tombée et que je me suis relevée avec une forte douleur !
J’étais dans le service traumatologie du coup la gastro tout le monde s’en fichait de ma gastro

Donc si je comprend bien un cancéreux qui se casse une jambe on va pas soigner son cancer non plus ?

Je pense que ça ne servira pas à grand-chose d’avoir fait ce courrier, mais au moins, ça m’aura permis de dire ce que j’avais à dire ! Si ça pouvait un peu faire avancer les choses. Je sais bien quand on est infirmière ou aide soignant ce n’est pas évident mais un peu de compassion ou un peu plus d’humanité de certains membres du personnel ne ferait pas de tord !

Je prend exemple sur le dimanche matin une seule personne m’a aidée à la toilette et pour changer le lit.
Le lendemain elles étaient deux et on a oublié de me proposer le lavage de dents, les fesses n’ont pas été lavées non plus !
Un autre exemple ou dans la nuit du lundi au mardi après une énième fois d’avoir posé le fessier sur le bassin l’infirmière me demande de me tourner pour m’essuyer, et la j’ai bloqué : « pourquoi c’est vous qui allez me torcher ? Elle me répond que oui ça fait partie de son travail et se demande comment je fais sinon ?
« bah je le fait moi-même depuis plusieurs fois même que c’est pas vraiment rigolo car peu m’avancent de quoi me frotter les mains après m’être essuyée ! Pas très glamour !

Je vous remercie de m’avoir lue.

 

Vous est-il arrivé des choses « bizarres » ou ce que vous considérez « pas normale »
lors d’une hospitalisation ? Racontez-moi !

Publicités

j’habille mes amies avec leurs chats

Hello les girly,

Je suis sûre que beaucoup d’entre vous vont craquer pour ce livre des Editions Usborne
usborne-og-logo

Vous aimez les animaux ? particulièrement les chats ? et bien ici oui !
Ma petite fille Hina, âgé de 3 ans a un chaton de 4 mois qui répond au doux nom
de  Moana. 
Du coup quand j’ai vu cet ouvrage dans la liste des propositions
je n’ai pas hésité à le choisir pour vous en parler !
46387232_321261805143438_5145875517919985664_n

J’habille mes amies
Avec leurs chats

DSC00249

24 pages d’un format de 24×30,6 plus de 250 autocollants réutilisables
avec un grand rabat à la fin du livre pour ranger tous les autocollants. 

Les amies jouent avec leurs chats, les emmènent chez le vétérinaire, elles font aussi
du cat sitting, les emmène dans un salon de toilettage..
J’ai eu l’idée de débaptiser une héroïne pour la nommer Hina,
ma petite fille reconnait son prénom et elle s’est vraiment cru dans l’histoire !
Hina a prit plaisir à habiller les personnages et à compléter les illustrations d’accessoires
pour chats (gamelles, litières, jouets…)

un grand format un large choix de vêtements pour habiller les filles !

Bien que j’ai lu sur le site que le livre est destiné aux 6/8 ans,
je ne suis pas tout à fait d’accord. Certes, Hina a 3 ans il faut la guider pour coller
les autocollants sur les bonnes pages sinon elle les mettrait n’importe ou mais en lui
racontant l’histoire on peut passer un bon moment. De plus, je vous rappelle
que les autocollants sont repositionnables car les pages sont plastifiées.
Donc on peut très bien les décoller les replacer sur leurs emplacements de départ
et ressortir le livre plus tard !
Hina adore coller les autocollants comme beaucoup d’enfants j’en suis bien persuadée
elle s’est appliquée, elle bien mis les gamelles sur le sol,
les tasses sur le meuble… Bon ok sur une page un chat en l’air ! j’espère qu’elle n’en fait
pas autant avec Moana (lol)

Moana a même participé à mon article !
Ce livre ravira sans aucun doute les fans de la collection J’habille mes amies
ainsi que tous ceux qui aiment les chats.

DSC00287

A partir de 3 ans
prix 6,50e à shopper ici

Maintenant disponible : l’application J’habille mes amies et j’habille mes amies  Les princesses.

DSC00256

A voir ici—> https://www.usborne.fr/applications/

 

*****************************************************
Vous commandez régulièrement sur Amazon ? CDiscount ? 
Connaissez-vous Igraal ? Vous achetez via Igraal, vous y regagnez ! 
N’hésitez plus à vous inscrire en utilisant mon code parrainage :
https://fr.igraal.com/?parrain=AG_5b98bd44eec9d

 

VIVE NOEL CHEZ USBORNE !

Hello les girly

Comme vous le savez (ou pas si vous rejoignez à peine ma communauté)
je suis ambassadrice des Editions USBORNE depuis deux ans.
usborne-og-logo

Chaque trimestre d’ailleurs je vous présente 3 ouvrages
(vous pouvez retrouver tous mes articles dans l’onglet « livres« )
L’an dernier je vous avais déjà parlé de 3 ouvrages sur le thème de Noël

Je récidive cette année avec entre autres deux nouveaux ouvrages
Je décore mes fenêtres pour Noël 
&
Je créé… MES DECORATIONS DE NOEL

Je laisse la parole à Yanis pour tout vous raconter… ou presque ! 

JE DECORE MES FENETRES POUR NOEL

Hello les lectrices de ma blogueuse de mamie !
je suis Yanis j’ai 7 ans et demi
je vous explique comment utiliser ce livre :
Tout d’abord il contient 14 dessins « vitraux » à colorier, soit aux crayons de couleur,
soit aux feutres. A la dernière page on nous explique comment procéder.
Chaque partie de vitrail est délimitée par une épaisse ligne noire.  
Mamie m’a donc
expliqué qu’il ne fallait pas déborder.  Je suis très soigneux côté dessin, c’est mamie
qui le dit !  Le modèle de gauche sont des suggestions de couleurs, mais j’ai envie
d’y mettre ma touche personnelle et de choisir mes couleurs.
DSC00142DSC00143

Les crayons de couleur donnent un effet plus doux par rapport aux feutres. 
Mais mamie n’a pas de feutres !! elle  dit qu’elle va seulement « investir » dans des feutres,
elle est adepte de coloriages adultes (mandalas en général) mais n’utilise que des crayons
de couleur… et elle dit qu’on était encore un peu jeunes pour utiliser des feutres car
chaque fois on appuie trop fort ! on écrase les mines ou on les enfonce..
Des heures d’activités en perspective,
et une fois que j’ai terminé le vitrail et qu’on l’a enlevé du carnet,
j’ai dessiné sur la page blanche (à droite)
mamie dit ici rien ne se perd !

Je disais donc, quand le vitrail est colorié on doit tirer sur la feuille,
mais je l’ai arrachée je trouve que c’est assez dur, du coup pour le suivant
on a préféré couper aux ciseaux, ensuite on le scotche sur une fenêtre
Quand la lumière passe au travers ça fait un vrai vitrail comme dans les Eglises.
ça fait trop beau !
44815469_10217330323719906_1774960918006857728_n

Prix : 7,95e  

*********

Passons au 2e ouvrage toujours sur le thème de Noël

Dans la collection Je créé…

MES DECORATIONS DE NOEL

Plus de 40 décorations à découper, à plier et à coller !

DSC00138

Je découvre ce  kit qui contient 48 feuilles de papier décorés du thème de Noël bien sûr
à découper, plier et à coller pour fabriquer plusieurs décorations différentes
et un livre d’explications étape par étape.

On peut ainsi fabriquer des guirlandes, boules, flocons de neige, sapins de Noël, Couronnes, des doubles étoiles et bien d’autres choses encore ! 
du plus simples au plus complexe, tout en restant accessible à des jeunes enfants,
car ce livre est prévu à partir de 6 ans et plus bien sûr !
car même mamie qui a 56 ans est restée un grand enfant !
chut ne lui répétez pas.

A l’aide de mamie j’ai commencé par fabriquer une guirlande simple.
voilà le joli résultat

Ensuite on a fait un peu plus complexe
une boule de noël et un sapin

Prix du kit 9,95e

Pendant ce temps Hina voulait aussi faire un coloriage vitrail,
bien que ça ne soit pas trop adapté à son âge elle s’est super bien appliqué
elle a respecté les consignes c’est à dire ne pas dépasser les grosses lignes noires… 

43595748_10217330325039939_7353775079303413760_n

Retrouvez toute l’actu
—> facebook
—> instagram

************************************************************************************
Je remercie de nouveau les Editions Usborne,
notamment Nathalie pour nos échanges de mails, pour me permettre non seulement
de gâter mes petits enfants mais surtout de me permettre de me régaler à faire des photos,
mettre en scène ces sublimes ouvrages et bien sûr à me surpasser pour écrire un article
de qualité car j’y met tout mon coeur. 

Maryse, mamie ordinaire… ou presque ! 

************************************************************************************

Allez vous craquer pour ces nouveautés ?
car mamie laisse le suspense et ne dévoile pas tout !

LA MER DE SABLE

Hello les girly 
J’ai eu l’immense joie d’avoir bénéficié de 4 entrées pour aller à la Mer de Sable.
Avant de donner la parole a Yanis et Hunter je vous parle un peu de
ce  parc à thème situé à Ermenonville dans l’Oise

Print

L’HISTOIRE DE LA MER DE SABLE 

LA MER DE SABLE est un site naturel de 45 hectares dont 20 hectares de dune.
A l’origine de cette aventure un homme, Jean Richard (comédien qui a interprété le rôle
du Commissaire Maigret sur le petit écran,  et directeur de plusieurs cirques)
,
a d’abord créé un zoo à Ermenonville avant d’inaugurer le premier parc à thème
de France en 1963. 

Ce parc est dédié aux familles d’enfants entre 3 et 14 ans.

**********
NOUVEAUTE 2018 :

La revoluciòn (révolution) souffle sur la mer de sable avec une ambiance
fiesta mexicaine pour un tout nouvel univers : 
hacienda, patios, cactus
et couleurs vibrantes + 2 nouvelles attractions

**********

Je laisse la parole à mes petits enfants, Yanis et Hunter âgés de 7 ans.
20180509_095947A

Nous venons de la région des Haut de France, du Nord, près de Cambrai
on a mis 1h40 par l’autoroute (péage 22,80 euros pour l’aller/retour)
Yanis : Mamie avait précisé que La Mer de Sable est un parc d’attractions et qu’on
y verrait des « spestacles » …
Hunter : Non des spectacles Yanis.
Nous on pensait qu’on allait à la mer et on n’avait pas pris ni nos jeux de plages
ni nos maillots de bains…
Le parking est gratuit, c’est bien de le savoir ! 

Sinon pour information :
De Paris (45 min)
Autoroute du Nord A1, sortie 7, direction Ermenonville.
De Lille (2h00)
Autoroute du Nord A1, sortie 8 Senlis, RN 330, direction Meaux.
De Meaux (35 min) RN 330, direction Senlis.
De Soissons (40 min) RN 2 et RN 330.

Après avoir passé le portique de sécurité (plan vigipirate oblige)
nous voilà dans le parc. Il y a vraiment beaucoup, beaucoup de sable !
DSC08739
Mamie est allée récupérer les entrées que la Chargée de Communication avait laissé au
bureau d’accueil. D’ailleurs nous profitons pour  la remercier pour ces invitations,
intéressée d’avoir l’avis de notre blogueuse de mamie. On peut peut être voir les
choses différemment quand on est avec un grand parent, plutôt qu’avec nos parents.
Mamie devait également recevoir un bracelet prioritaire à montrer aux Opérateurs
des manèges. Comme vous devez le savoir  désormais, notre mamie a un handicap
nerveux
, elle a une carte prioritaire (la foule, les files d’attente et l’excitation de nous
voir nous amuser lui fait avoir plus de tics que d’habitude). Ce Bracelet prioritaire lui
évite l’attente aux attractions
, mais comme il n’y avait pas trop de monde le matin,
elle ne l’a pas toujours utilisé. Elle nous en parle un peu à la fin de l’article.
DSC08740
Yanis : En premier, on est monté dans un manège où on s’arrose avec des canons à eau
Le Chiquit’o, même que les spectateurs peuvent aussi nous arroser.
on a trop bien rigolé, c’est trop marrant !
Chiquit’o : Nacelle tournant sur une nappe d’eau et tournoyant sur elle-même

Hunter : Et après, on a fait une attraction ou ça monte, et hop ça descend d’un coup
j’ai pleuré parce que j’avais peur… heureusement j’avais prévu « le coup » je m’étais mis à
côté de mamie, mais elle criait quand on descendait,  je pense qu’elle avait peur aussi…
Palmito : rejoignez le sommet de ce palmier à 8 m de haut et glissez en chute libre
jusqu’au sol… Attention aux secousses intempestives !

 

 

Ensuite on est parti pour Cheyenne River, on entendait des gens crier
on voulait savoir pourquoi. Mamie avait lu une chute de 20 m tout en fraîcheur.
Respectant le droit à l’image mamie ne peut pas montrer une photo des gens qui crient
quand ça descend, mais Didou a filmé avec la caméra sport,
on vous invite à visionner la descente, nous on a pas eu peur, mais mamie a crié crié
elle criait déjà avant même de descendre alors que nous on a rien dit
et en plus elle a été toute trempée !

On a fait d’autres attractions avant de manger  on n’a pas fait de photos dans toutes les
attractions, mais mamie en a fait beaucoup, on ne peut pas tout mettre sinon
l’article serait trop long.

 

 

photo 1. Tiger Express
pour Mamie et Yanis, 
car moi je n’ai pas la taille requise et puis j’ai peur
Ce sont des chariots, perchés à plus de 15m de haut, qui dévalent à vive allure les 370m
de parcours sinueux

photo 2 cycl’o vent ou il faut pédaler pour monter.  photo 3 péroké

ET SI NOUS PRENIONS DES FORCES POUR POURSUIVRE L’EXPLORATION ?

A la Mer de Sable, tous les choix sont permis pour satisfaire les petites faims comme
les gros appétits. 
Pour le repas, il y a des restaurants à plusieurs endroits du parc
(voir ICI)
Notre mamie avait opté pour un pique nique. Il y a différentes aires de pique nique
à plusieurs endroits du parc. On avait pris un plan du parc disponible à l’accueil.
Un peu fatigué par toute cette escapade matinale, on a préféré se poser devant le décor
où aura lieu le premier spectacle.
Attention : les glacières ne sont pas admises dans le parc (plan vigipirate).
DSC08781
Après manger, on a embarqué pour la Jungle des Chikapas 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite on a pris le train pour partir à la conquête de l’ouest
Hunter : j’ai fait du taureau mécanique
Yanis : oui moi aussi ! et puis j’ai ramassé de l’or.
Hunter : oui mais tu avais peur de tomber, du coup j’ai pris ta place pour le 2e tour
j’ai fait 3 tours, suis trop content

 

 

On peut faire du poney, on cherche de l’or et on peut obtenir un diplôme.
ces activités sont payantes (ou le diplôme)

ET MAINTENANT PLACE AUX SPECTACLES

SPECTACLES

Il y a 3 spectacles chaque jour à divers endroits à différents horaires
* Willy West Show – Représentation à West City à 14h30
*L’attaque du train sur la dune à 16h
*  Tournoi des 3 nations au Corral à 17h30

Willy West Show
comédie burlesque avec des chevaux et des cascades

 

 

L’attaque du train
Installés sur des nouveaux gradins devant l’immensité de la dune, nous étions ébahis
quand on a vu arriver les bandits au loin, puis un soldat et des indiens, le chef a une
coiffe avec pleins de  plumes et est toujours en avant…

 

 

A la fin on a eu le droit de faire des photos avec les cascadeurs de ce super spectacle,
le bandit nous a pris en otage !

 

 

Tournoi des 3 Nations
Voltige équestre et dressage sous forme de tournoi de 3 nations :
mexicains, américains et indiens.

 

 

Ce dernier spectacle hélas annonce déjà la fin de la journée.

Mais entre les spectacles, on a du temps pour faire d’autres attractions
ou refaire celles que l’on a préféré ou se poser pour un goûter.

 

 

Il y a également des kiosques gourmands pour petits ou grands creux
(boissons fraîches, glaces, crêpes, etc…)

 

 

Nous redonnons la parole à mamie pour qu’elle vous parle un peu des tarifs et de son
ressenti. 
Promis juré (craché) nous reviendrons mais on va attendre un peu, ainsi nous
pourrons faire les manèges que nous avions eu peur de faire (mamie aussi ! chut)
Notre petite soeur aura grandi. Alors on vous dit à bientôt LA MER DE SABLE
Retrouvez d’autres photos sur facebook LA 
et quelques vidéos sur la chaîne You Tube (Carni dévore, taureau mécanique)

20180509_180336A

MON AVIS : 
Je donne mon avis en tant que mamie encore dynamique qui aime profiter avec ses petits enfants. De leur côté, il adorent que je joue avec eux, ça les fait rire,  ils sont très proches de moi.
Bien que le parc soit dédié aux enfants entre 3 et 14 ans, je ne le conseille pas trop avant 4/5 ans et plutôt jusque 10/12 ans. Après, si vous avez plusieurs enfants entre 3/14 ans vous passerez bien évidemment une super journée. Les pré-ado responsables pourront aller faire les jeux à plus grandes sensations, tandis que les parents géreront les plus jeunes.  
Certes, quand on est parents de jeunes enfants, ce n’est peut être pas évident de les faire garder, mais si franchement vous pouvez éviter de leur imposer des files d’attente surtout quand il fait très chaud, ils seraient beaucoup mieux avec une mamie, une tatie… une baby-sitter…

Dans la mesure du possible, essayez d’éviter les week end et les jours fériés surtout si la météo annonce 30° ! Pas forcément évident, mais pas impossible à faire. Ne vous précipitez pas, vous pouvez consulter le calendrier d’ouverture sur le site. Imaginez-vous sur la dune en plein soleil avec 30° avec de jeunes enfants (pour le spectacle l’attaque du train). J’ai eu une météo à 23° et croyez moi c’était très bien !

DSC08821

BRACELET PRIORITAIRE : Si vous avez une carte « personne handicapée », vous la présentez à l’accueil et on vous met un bracelet, on vous remet feuille avec des explications  (telle ou telle attraction  est déconseillée par exemple) Vous et vos accompagnants (pas plus de 4) doivent passer par la sortie … montrer le bracelet pour avoir la priorité sur les attractions… Il y a même un ascenseur pour accéder à l’attraction « Cheyenne River  » réservé pour les fauteuils roulants.

 

 

Une mamie contente et deux enfants heureux ! et … une mamie très mouillée !

SECURITE
Hunter voulait faire deux attractions qui lui ont été interdites. Il y a une règle mesure
à chaque entrée de toutes les attractions. Les opérateurs des manèges ne manquaient
pas de contrôler la taille
les règles de sécurité sont donc bien respectées, car je ne pensais pas forcément à contrôler comme nous prenions les sorties (pour le bracelet),
mais par la suite les enfants se postaient d’eux mêmes devant la règle et demandaient
s’ils avaient le droit d’aller à telle ou telle attraction.

L’AVENTURE A TOUT PRIX !

Des formules sur-mesure et très étudiées pour tous les aventuriers
Grandes tribus, petits sioux, fans d’aventure… 
Je vous invite à consulter les différents tarifs et modalité ICI
A titre indicatif  : BILLET LIBERTE 
Adulte (à partir de 12 ans) 26.50€
Enfant (de 3 à 11 ans inclus) 21€
Mais il y a des bons plans en exclusivités Web, également des pass.
Si vous ne trouvez pas votre renseignement, il y a une FAQ à consulter
Pour info, il existe un tarif pour les seniors et les personnes handicapées.
(présenter un justificatif)
Pour les personnes en fauteuil roulant, l’entrée est gratuite
Pour ces 2 cas, l’achat ne peut pas se faire en ligne, mais exclusivement à l’entrée du parc.
On peut même fêter l’anniversaire de votre petit cow boy !

INFO que je juge utile de vous indiquer : on peut sortir du parc (on vous met un tampon-encreur) pour aller chercher son pique-nique par exemple en milieu de journée. Pour rentrer, il faudra de nouveau passer par les portiques de sécurité

Sachez également que certaines attractions ne sont pas autorisées si vous êtes porteur
d’un pacemaker 
et aux femmes enceintes

20180509_102538A

Nous avons pu faire 16 attractions dont une 2 fois (chiquit’o)
nous avons vu les 3 spectacles

j’ai écrit cet article de mon expérience avec mes petits enfants de 7 ans.
Bien évidemment, il y a des manèges pour les plus petits, mais aussi quelques uns
pour les plus grands. Je les ai guidé pour leurs choix sans pour autant décider pour eux
j’ai préféré par exemple les guider vers La rivière sauvage, plutôt que la rivière des
castors (pour les plus petits) on a pu en profiter tous ensemble car ces adorables
bambins adorent voir mamie se faire mouiller !  mais j’ai quand même respecté
certains de leurs choix comme le safari rigolo, après tout c’était LEUR JOURNEE.
exemples ci-dessous de sensations fortes que nous n’avons pas fait.

 

 

Retrouvez toutes autres infos sur le site, ainsi que sur la page facebook 

EN RESUME

La Mer de Sable c’est :
30 ATTRACTIONS et ACTIVITES LUDIQUES
pour partir à la conquête de 3 univers…
dont une nouveauté : UNIVERS MEXICAIN

3 GRANDS SPECTACLES EQUESTRES
2 NOUVELLES ATTRACTIONS
El Condor/chaises volantes et Tornado/pieuvre
*******
Voilà, j’espère avoir répondu un maximum aux questions
éventuelles que vous vous posiez.

Pour conclure, une petite photo du départ de Cambrai ? 
et une photo prise 5 minutes avant notre départ du parking ? 

IMG_20180509_072040

 

 

Encore merci à toute l’équipe de La Mer de Sable
Cet article vous a plu ? Qui déjà allé à ce parc à thème ?
Quelles attractions plairaient à vos enfants ?
Dites moi tout en commentaire et surtout SUIVEZ-MOI sur Facebook ICI
Maryse, mamie ordinaire ou presque, Yanis et Hunter

 

CE SOIR A 20 HEURES
UN CONCOURS DEBUTE POUR GAGNER
UN PACK FAMILLE :
2 ENTREES ADULTES + 2 ENTREES ENFANTS
(modalités sur le concours) 

BIOVIVA Animaux rigolos

Hello les girly,

je viens vous parler d’un jeu que j’ai reçu il y a quelque temps
Il s’agit d’un jeu de cartes de la série

Les Défis Nature de chez Bioviva
logo-Bioviva2014-sans ombre - Copie

Bioviva est une petite entreprise avec une équipe d’une vingtaine de grands
enfants passionnés de nature. C’est un Editeur de jeux de société
éco-conçus EXCLUSIVEMENT fabriqués en France. 

 

J’ai donc reçu un jeu de cartes dans la série défis nature : les Animaux rigolos
Un jeu de 36 cartes pour les enfants à partir de 7 ans
Le but du jeu est d’aller à la rencontre des animaux les plus drôles.
On découvre les espèces à préserver, c’est donc un jeu « intelligent »
on voit des espèces rares, on apprend qu’ils y a des espèces en voie de disparition.
Ensuite, on parie sur les points forts des animaux pour collecter toutes les cartes
du jeu et remporter la partie.
de 2 à 6 joueurs, comptez environ 20 minutes pour une partie.

DSC07794

Les cartes sont classées en 4 catégories selon le degré de menace
qui pèse sur les espèces :
• Espèces en danger critique d’extinction (pastille rouge)
• Espèces en danger d’extinction (pastille orange)
• Espèces vulnérables (pastille jaune)
• Espèces non menacées (pastille verte)

DSC07806

TEST avec Yanis et Hunter 7 ans.
Pour la première partie, le plus jeune a commencé, Hunter a donc distribué à chacun le même nombre de carte, ensuite il retourne sa première carte. Il annonce la longévité, qui est de 20 ans, comme ni Yanis et moi n’avons un animal qui vit plus longtemps,
Hunter remporte la manche.

 

Pour la partie j’ai fais le choix de ne pas trop compliquer les choses et nous n’avons pas
utilisé les points (verts, etc…) je vous ai mis le lien de la règle du jeu complète à la fin de l’article.

 

Hunter a remporté la partie !

 

Comme beaucoup d’enfants, le perdant n’est pas très content

 


Je vous invite à consulter le site bioviva ICI
Le  prix de ce jeu  est de 7,99 euros
Retrouvez la règle du jeu complète
http://www.bioviva.com/wp-content/uploads/2018/02/46808-RDJ-RIGOLOS-2018-FR.pdf

Pour retrouver  BIOVIVA, voici plusieurs liens :
–  site internet : www.bioviva.com
– Facebook : 
https://www.facebook.com/biovivaeditions/
– Twitter : 
https://twitter.com/BiovivaEditions
– Instagram : 
https://www.instagram.com/biovivaeditions/
– Youtube : 
https://www.youtube.com/c/biovivaeditions

D’où viennent les aliments ?

Hello les girly

Qu’est-ce qui donne la couleur bleue au fromage du même nom ? 
Quel fruit à coque pousse sous terre ? 
Pourquoi certains fruits et légumes sont-ils cultivés en serre ? 
Ques sont les aliments les plus consommés dans le monde ? 
et ? pourquoi ? comment ? 
Toutes ces questions trouveront réponses  en soulevant plus de 90 rabats
les enfants en sauront encore plus sur les aliments que nous mangeons
et sur leur provenance. 

Fenêtre sur : 
D’où viennent les aliments?  des Editions Usborne
10314454_660426254027109_3047913569445140793_n

Page de couverture

9781474945509

Sur la 2e page, on trouve entre autre, un sommaire
DSC08552 Les enfants apprendront pleins de choses, notamment ce qu’est un silo
et à quoi il sert.

 

Quels sont les fruits et les légumes qu’on peut cultiver en serre.

 

Plusieurs thèmes aussi intéressants les uns que les autres, comme Les produits de
l’élevage ou on apprendra qu’une poule peut pondre jusqu’ à 300 oeufs par an

Les poules de plein air sont enfermées dans des hangars la nuit pour pondre,
hop ! on soulève et même on baisse deux rabats pour en savoir plus sur différentes races
de poules et l’acheminement des oeufs etc… 

DSC08558DSC08559

Yanis, 7 ans en pleine action, enfin ce qui intéresse surtout ce sont les images,
les rabats à soulever, il faut aider encore pour la lecture, mais pour la fin de l’année,
Yanis et Hunter seront bien autonomes pour la lecture. 

 

Les enfants n’ont pas de potager, ça me tenterait bien d’essayer peut être pas forcément
avec de la salade… pourquoi pas commencer par des haricots verts ? 

DSC08562

14 pages cartonnées.
Prix :  11,50e

DE CANCALE AU TREPORT – ACTE 3

Hello les girly
Voici les derniers jours de ma semaine de vacances d’Avril.

JOUR 4 : MENHIR DU CAMP DOLENT – CANCALE – LION SUR MER

Avant de quitter le camping de Saint Marcan pour rejoindre notre deuxième camping
à Lion sur Mer (Calvados/Normandie) le temps que la toile de tente sèche,  nous sommes
allés voir le MENHIR du Champ Dolent. Ce monolithe de forme conique mesure 9,30m
de hauteur ce qui en fait l’un des plus grand menhirs dressés de Bretagne.
Son périmètre est de 7m au sol Son poids est estimé à 50T. 

Je ne voulais pas partir vers la Normandie sans voir Cancale, nous avons donc pris
la 
route vers Cancale mais entre les heures des repas et avec ce super soleil et la
température clémente, le Port de Cancale a été pris d’assaut et après trois parkings
complets, j’ai bien faillit faire demi-tour ! Fort heureusement plus loin on a trouvé de
quoi stationner gratuitement (disque bleu) sur le parking de l’Eglise.

DSC08459

Port de Cancale ! super j’aurais eu tord de pas prendre le temps de m’y arrêter.
Ensuite direction le camping  La Ferme à Lion sur Mer
(14€ la nuité sans électricité/17€ avec électricité)

JOUR 5 – SAINT MERE EGLISE – POINTE DU HOC – PORT EN BESSIN HUPPAIN et ARROMANCHES

Le lendemain matin alors que nous allions partir pour la Pointe du Hoc,
je me suis rendue compte que Sainte Mère Eglise n’était pas très loin de la
Pointe du Hoc. Ce qui m’attirait dans cette commune (connue pour être l’une des
premières communes de France libérées le 6 juin 1944 lors de la Bataille de Normandie)
c’est la représentation de John Steele (1912/1969), parachutiste américain qui était resté
accroché au clocher de l’église de Sainte-Mère la nuit du 5 au 6 juin 1944
.
DSC08485

La Pointe du Hoc (Calvados) est le nom donné à une petite avancée, un petit cap.
Elle se compose d’une falaise de 25 à 30 mètres de haut précédée d’une aiguille qui
s’avance dans la mer.  
Elle fut le théâtre d’une des opérations du débarquement allié.
Située entre les plages d’Utah Beach (à l’ouest) et de Omaha Beach (à l’est), la pointe avait
été fortifiée par les Allemands. Il avait été jugé primordial, pour la réussite du débarquement, que les pièces d’artillerie soient mises hors service le plus rapidement
possible. Sur les 225 rangers qui débarquèrent ce jour-là, 135, au 8 juin 1944 furent tués,
blessés ou disparus.

Pointe du Hoc, photo 2 trous d’obus et photo 3 blockhaus
j’ai vraiment été émue de visiter ce lieu.
J’ai imaginé là ou je marchais sans doute des hommes avaient été tués.
20180419_124335A

Sur la route des plages du débarquement, il y a beaucoup de musées,
mais nous n’avions pas le temps de tout visiter. 

DSC08519

Après une halte à PORT EN BESSIN-HUPPAIN, nous sommes partis pour Arromanches ou du haut d’une falaise, on peut voir les vestiges du pont artificiel
Les Britanniques construisirent d’énormes caissons flottants en béton armé, appelés
« Phoenix » qui après avoir été remorqués à travers la Manche devaient être assemblés
côte à côte en les coulant grâce à l’ouverture de vannes afin de créer des quais et jetées
formant une digue et délimitant le port artificiel, comprenant des pontons flottants qui
suivaient les marées et étaient reliés à la terre par de véritables chaussées flottantes.
Un de ces ports fut assemblé à Arromanches et, aujourd’hui encore, quelques
caissons « Phoenix » sont visibles au large et témoignent de leur solidité.

 

DSC08516.JPG

Devant un musée, un char exposé sur un de ces fameux pontons flottants

JOUR 6 – HONFLEUR-LE TREPORT

Et voilà, comme on dit les bonnes choses ont une fin…
Avant de rejoindre LE TREPORT (département de la Seine Maritime) où nous avons
des amis, j’ai voulu passer par HONFLEUR, j’avais déjà visité le port dix ans auparavant,
mais Monsieur Didou ne connaissait pas.
P1000804DSC08529Honfleur, Vieux Bassin et les façades (recouvertes d’ardoises) étroites et hautes !

Pour rejoindre LE TREPORT, passage par le Pont de Normandie (5,40€),
il m’a toujours impressionné.

A l’aller nous avions emprunté le Pont de Tancarville (2,60€)
(ci-dessous)
IMG_20180415_102443
Et pour clore cette semaine,
quelques photos  de LE TREPORT
photo 1 chenal. Par contre la vue du fond est MERS LES BAINS (80-Somme)
commune qui touche LE TREPORT (76-Seine Maritime)
DSC0217120160607_172505

20160607_172046

Ces articles vous ont plu ? Retrouvez la première partie ICI
la seconde LA avec des vidéos d’une partie du Mont St Michel  
ainsi que des vidéos sur ma chaîne You-Tube